Le CO2 en aquarium


Pourquoi du CO2 en aquarium ?


Les plantes, aquatiques ou non, ont besoin d’un apport en CO2 : le dioxyde de carbone. C’est lors de la photosynthèse que le CO2 produit des sucres grâce à la lumière. C'est ainsi que les nutriments nécessaires à la croissance des plantes sont produits. Durant ce processus, l’oxygène (O2) est libéré. Cette molécule est essentielle à la vie des autres organismes vivants au sein de l’aquarium. La nuit, le phénomène est inverse : les plantes consomment de l'oxygène et produisent du CO2. Aussi dans les aquariums bien plantés, il faudra mettre en place une aération nocturne.


Dans un aquarium, la quantité de CO2 est généralement insuffisante pour répondre convenablement aux besoins des plantes. C’est d’autant plus vrai dans le cadre d’un aquarium où les plantes sont nombreuses.


C'est pour répondre à ce besoin que la fertilisation par CO2 a été progressivement introduite en aquariophilie.  La croissance et la bonne santé des plantes passent par un apport en CO2 maîtrisé. Le CO2 permet également d’assurer les meilleures conditions aux plantes les plus délicates (particulièrement celles colorées en rouge).

Quelle quantité de CO2 apporter ?

 

La teneur adéquate en CO2 dans l'aquarium  va dépendre de la dureté carbonatée de l’eau (le KH) ainsi que du pH. C’est pourquoi il est nécessaire de tester l’eau de votre aquarium avant l'installation d’un dispositif de diffusion de CO2.


Plus le KH sera élevé, plus la quantité nécessaire de CO2 sera importante afin de diminuer le pH. Vous pouvez consulter le tableau ci-après afin de juger de la quantité de CO2 adaptée à votre aquarium.

Prudence ! Un excès de CO2 est nocif pour les poissons !

Une valeur moyenne de 20 à 30 mg de CO2 par litre est un bon objectif.


co2 et ph - quantité co2

Lecture du tableau


En vert, il s’agit de la teneur en CO2 optimale. A chaque valeur de dureté carbonaté de l’eau (KH) correspond  une valeur de CO2, déterminant la valeur du pH.


Par exemple, vous pourriez ajuster le pH à 6,3 en ajoutant du CO2 et ce même avec une dureté carbonatée élevée (ex. 14 dkH). Mais, la teneur en CO2 (223 mg/l) serait mortelle pour les organismes de l’aquarium. L'introduction de CO2 dans un objectif de pH précis est donc à manier avec prudence et raisonnement.


A l’inverse, la quantité de CO2 peut s’avérer insuffisante. Par exemple, si le KH est de 5 et le pH de 7,5, la teneur en CO2 est de 5mg/l, ce qui est insuffisant pour la bonne croissance des plantes. L’apport en CO2 devra viser des valeurs entre 16 et 32 mg/l, ce qui réduira la valeur pH de 6,7 à 7.

La mise en place du système CO2


L’idéal est de mettre en place un kit CO2 complet dans l’aquarium, comme ceux de la gamme des JBL CO2. Le Proflora U401 constitue un très bon départ pour la fertilisation en CO2.


Ces kits contiennent l’ensemble des éléments nécessaires à la diffusion optimale du CO2.
Classiquement, on y retrouve :

  • une bouteille  de CO2
  • un détendeur avec manomètres de mesure
  • un diffuseur de CO2
  • du tuyau spécial CO2
  • une valve anti-retour de CO2
  • un test permanent de CO2/pH
  • un compte-bulle

Ce genre de kit est facile à mettre en place. Le diffuseur de CO2 se connecte à la bouteille via le détendeur, ce dernier se place dans l’aquarium. Il faut installer la valve et le compte-bulle au milieu du tuyau. La bouteille est à mettre en place à coté de l’aquarium ou en-dessous.


Grâce au test permanent, vous pouvez avoir une vision continue sur les valeurs pH et KH, ce qui permet d'ajuster en temps réel la quantité de CO2 adéquate. Le compte bulle permet de contrôler précisément le débit en CO2 afin d’éviter le sur ou sous-dosage.

Un surdosage peut s’avérer dangereux tant pour les plantes que pour les poissons.

CO2, fertilisation et algues


Les algues et les plantes aquatiques se concurrencent sur la consommation en nutriments. La pousse des plantes entraîne une consommation de nutriments qui empêche les algues de se développer. Le fait de mettre en place une fertilisation par CO2 favorise grandement la pousse des plantes et empêche donc aux algues de se développer. Il est donc primordial, dans les bacs où les plantes sont peu nombreuses, d’être d’autant plus attentif à la bonne pousse des plantes afin de ne pas laisser de chance aux algues.

Le CO2 permet, d’une part une fertilisation des plantes de grande qualité, mais également une lutte contre les algues dans l’aquarium.

L’oxygénation et le CO2


L’idée que le CO2 diminue l’oxygène dans l’aquarium est fausse.


En présence d’un fort brassage en surface de l’eau, l’oxygénation augmentera, mais le CO2 sera chassé de l’aquarium. En fait, plus la surface de l’eau sera paisible, plus la quantité de CO2 restant au sein de l’aquarium sera élevée. Le CO2 et l’O2 peuvent très bien être présents ensemble avec de fortes concentrations.